Moins d’un quart des fumeurs arrêtent de fumer pendant plus d’un an avec les produits d’aide au sevrage actuels, selon un nouveau rapport de la Foundation for a Smoke-Free World [Fondation pour un monde sans tabac]

NEW YORK, 1 novembre 2018 /PRNewswire/ — Les outils de lutte antitabac les plus efficaces actuellement sur le marché aident moins de 25 % des fumeurs à ne pas reprendre la cigarette après juste 1 an, d »après les résultats d »une nouvelle étude publiée aujourd »hui par la Foundation for a Smoke-Free World.

La Fondation a fait appel à EY-Parthenon pour mener cette analyse entre mai et juillet 2018, dans le but d »évaluer les produits et services d »aide au sevrage tabagique sur le marché ou en développement. Le rapport d »EY-Parthenon et la base de faits sur laquelle il s »appuie sont disponibles sur le site internet de la Fondation.

« L »étude du paysage tabagique mondial en 2018 menée par la Fondation montre que la plupart des fumeurs veulent arrêter et que beaucoup essaient, parfois à plusieurs reprises, sans succès. Ce rapport montre que certains fumeurs qui veulent arrêter y parviennent grâce aux produits et services disponibles. Cependant, ils sont bien plus nombreux à ne pas trouver ces outils utiles ou efficaces », a déclaré Farhad Riahi, Docteur en médecine, Chief Health, Science, and Technology Officer [Directeur général du volet Santé, science et technologie], Foundation for a Smoke-Free World.

Tobias Handschuh, Associé chez EY-Parthenon, service des sciences de la vie, a mené l »étude et a commenté : « Nous avons démarré ce projet pour recenser la variété de produits et de services proposés aux fumeurs qui veulent arrêter et, comme on pouvait s »y attendre, nous avons découvert un vaste éventail de solutions. Trois découvertes nous ont cependant surpris :

  1. La faible efficacité des produits et des services conçus pour aider au sevrage tabagique, avec des taux d »abstinence durable sur 12 mois de —au mieux—23 %
  2. L »évaluation clinique limitée du nombre croissant de solutions technologiques, notamment des applications mobiles d »aide au sevrage autonomes
  3. Le nombre limité de dispositifs pharmaceutiques et médicaux potentiels en développement, ce qui suggère qu »aucun traitement novateur ne peut être attendu dans les 5 à 10 prochaines années. »

Le rapport souligne la nécessité d »agir :

  • Pour maximiser l »efficacité des outils existants grâce à des approches plus personnalisées et à des combinaisons de produits et de services
  • Pour valider l »efficacité des applications mobiles autonomes et pour intégrer les meilleures d »entre elles dans les parcours de soin
  • Pour stimuler l »innovation de produits et de services d »aide au sevrage plus efficaces, et pour les rendre abordables et accessibles dans les pays à faible et à moyen revenu

Farhad Riahi a également déclaré : « Stimuler l »innovation pour des outils d »aide au sevrage plus efficaces, et les rendre abordables et accessibles, sont des objectifs prioritaires pour le travail en matière de santé, science et technologie de la Fondation. Ce rapport constitue le point de départ de nos efforts dans ce domaine, et nous avons hâte de commencer à travailler avec tous les acteurs intéressés sur le sujet. »

À propos de la Foundation for a Smoke-Free World Inc.
La Foundation for a Smoke-Free World est une organisation 501(c)(3) indépendante à but non lucratif qui a pour objectif d »améliorer la santé mondiale en éliminant le tabagisme en l »espace d »une génération. La fondation fonde sa mission sur trois piliers essentiels : Santé, science et technologie ; Initiative de transformation agricole ; Transformation du secteur. Le volet Santé, science et technologie de la fondation s »aligne sur les efforts actuels de contrôle du tabac et se concentre sur les pays où les fumeurs sont les plus nombreux, autour d »un programme destiné à aider les fumeurs à renoncer au tabac et s »orienter vers des produits à moindre risque. L »initiative de transformation agricole a pour but de diversifier les économies dépendant du tabac, tandis que le volet Transformation du secteur s »efforce de convertir l »ensemble du secteur du tabac et de l »écosystème de la nicotine.

La fondation a reçu de la part de Philip Morris International (PMI) une promesse de dons d »un montant de 80 millions de dollars par an sur 12 ans, lancée dès 2018. Les statuts de la fondation et le contrat de don empêchent généralement PMI et le secteur du tabac d »exercer un contrôle ou une influence sur les dépenses ou l »orientation des activités de la fondation. L »acceptation d »un don annuel par la fondation ne constitue pas un soutien à un quelconque produit du donateur.

Pour en savoir plus sur la fondation, veuillez consulter www.smokefreeworld.org.

L »étude menée par EY-Parthenon souligne la nécessité de disposer de meilleurs outils pour aider les fumeurs à arrêter la cigarette

Utilizzando il sito, accetti l'utilizzo dei cookie da parte nostra. maggiori informazioni

Questo sito utilizza i cookie per fornire la migliore esperienza di navigazione possibile. Continuando a utilizzare questo sito senza modificare le impostazioni dei cookie o cliccando su "Accetta" permetti il loro utilizzo.

Chiudi