Les tournées de la China Import Expo réchauffent l’hiver

Avant le traditionnel Nouvel An lunaire chinois, ces quelques Chinois du ministère du Commerce ont voyagé dans dix pays. Ils ont déjà inscrit ou sont sur le point de faire signer des exposants qui, à eux tous, occuperont les quelque 100 000 mètres carrés de surface d »exposition en novembre prochain.

Les exposants précédents demandent une plus grande surface d »exposition :

Devant se dérouler du 5 au 10 novembre prochain, la deuxième édition du salon CIIE offrira une plus grande surface d »exposition que la première édition. La surface d »exposition réservée exclusivement aux stands nationaux sera de 30 000 mètres carrés. Les exposants d »équipements, de biens de consommation, de produits alimentaires, de produits de santé et de services, qui sont répartis en sept catégories, auront encore plus d »espace à leur disposition. En marge de l »évènement se tiendront des forums parallèles qui attireront plus de participants que l »année dernière.

Les expositions itinérantes ont pris la route dans les 30 jours qui ont suivi la clôture de ce premier salon des importations. En l »espace de deux mois, ces promoteurs se sont rendus en Nouvelle-Zélande, en Australie, en Indonésie, aux États-Unis, au Panama, au Brésil, en Italie, en Espagne, au Portugal et en France. Où qu »ils aillent, ils sont accueillis par la volonté et l »enthousiasme d »assister au deuxième salon sur les importations. En Nouvelle-Zélande, en Australie et en Indonésie, les entreprises participantes ont toutes réservé des surfaces d »exposition de 1 000 mètres carrés pour cette année. En Italie, un certain nombre d »entreprises italiennes réputées ont signé des contrats portant sur des surfaces pouvant atteindre 2 200 mètres carrés. En Espagne, trois exposants se sont inscrits au salon des importations et de nombreuses entreprises se sont informées sur la configuration et la politique du salon.

Les exposants qui étaient à Shanghai en novembre dernier ont opté pour demander davantage d »espace pour leur salon, cette année. Comme l »a souligné Zhang Li, PDG de FIWA SAS, le salon des importations de l »année dernière a popularisé en Chine les 60 vins que son entreprise a apportés sur le salon et qui proviennent de 30 viticulteurs de France, Grande-Bretagne et Espagne. FIWA SAS a par conséquent décidé de multiplier sa surface d »exposition par trois afin d »apporter plus de vins européens sur le marché chinois. Le PDG de L »Oréal Chine, Stéphane Rinderknech, affirme que le salon des importations n »est pas seulement une fenêtre que la Chine ouvre sur le monde, mais qu »il sert plutôt de promoteur dynamique de la mondialisation du commerce.

Le gâteau grandit de jour en jour :

La date limite pour le traitement préférentiel des demandes d »inscription au deuxième salon CIIE était fixée au 31 janvier. Au fur et à mesure que la date approchait, un grand croissant d »exposants jouaient contre la montre pour respecter cette date. Une deuxième édition de la CIIE, plus fréquentée et plus grande, se profilait d »ores et déjà à l »horizon.

Les experts ont attribué la popularité croissante de la CIIE aux avantages réciproques que le salon sur les importations a apportés aux exposants.

Des avantages économiques :

Les exposants de la première édition du salon sur les importations ont décroché, à eux tous, des accords commerciaux s »élevant au total à 57,83 milliards de dollars US, devant être exécutés dans les 12 mois. Augusto Castro, directeur régional du Bureau des exportations et des investissements du Brésil pour la Chine, ajoute que le Brésil a fait parler de lui à 150 reprises dans de grands organes de presse chinois et a en outre obtenu plus de 100 millions de dollars US en accords commerciaux. De la même façon, le Panama a quitté Shanghai après avoir signé des accords commerciaux représentant 30 millions de dollars US.

Des opportunités de marché :

La Chine compte près de 1,4 milliard d »habitants. Dans ce pays très peuplé, la consommation s »accélère rapidement. Ne serait-ce que l »an dernier, la consommation intérieure et le volume des biens de consommation et des services importés ont augmenté de 10 %. Dans les 15 ans à venir, la Chine devrait importer des biens représentant un montant de 30 000 milliards de dollars US et des services représentant 10 000 milliards de dollars. Des flux commerciaux d »une telle ampleur sont non seulement un moteur constant de la croissance mondiale, mais contribuent également à offrir des débouchés aux entreprises d »autres pays. Kylie Bell, ministre du Commerce et de l »Industrie de la Nouvelle-Galles du Sud en Australie, décrit le salon chinois des importations comme un train rapide et express pour les entreprises locales qui aspirent à pénétrer sur le marché chinois. Mike Arend, conseiller pour la Chine auprès du Bureau néo-zélandais du commerce et du développement, espère renforcer la collaboration avec le China International Import Expo Bureau afin de mieux accompagner les PME néo-zélandaises dans leurs efforts visant à atteindre le marché chinois grâce au salon des importations. Xiana Mendez, la secrétaire d »État espagnole au Commerce, a déclaré : « Au fur et à mesure que la Chine accélère ses démarches d »ouverture, ses actions vont offrir aux entreprises espagnoles de nouvelles opportunités de participer au salon des importations et de forger une collaboration articulée autour du développement du commerce ».

Une plate-forme et des solutions au service de la collaboration :

Dans le contexte actuel du commerce international, la China International Import Expo a été considérée par de nombreuses entreprises comme une solution chinoise pour promouvoir la mondialisation économique. Vladimir Makatsaria, président de Johnson & Johnson Chine et président mondial d »Ethicon, estime que le salon chinois des importations n »est pas seulement un espace de présentation des biens et des services, mais aussi une plate-forme polyvalente et complète au service de la collaboration internationale. Le salon des importations revêt une importance particulière pour la promotion de la collaboration et de la croissance économiques et commerciales, ainsi que pour la stimulation d »une économie ouverte dans le monde entier. Marco Bettino, secrétaire général de la Chambre de commerce italo-chinoise, affirme que le premier salon des importations a aidé un certain nombre de PME italiennes à surmonter leurs goulots d »étranglement en matière de ressources financières et humaines et de coûts en temps, ce qui les aide à améliorer leur image de marque et leurs capacités de service pour accéder aux marchés mondiaux. Le secrétaire général déclare : « On peut considérer que le salon des importations fait figure de pionnier à l »ère du commerce électronique et de la numérisation. Le salon des importations a rassemblé des exportateurs de différents horizons autour d »échanges directs destinés à une plus grande ouverture et collaboration. » Comme l »ont résumé beaucoup d »exposants, le salon CIIE a dressé une scène sûre et robuste pour la collaboration économique et commerciale entre la Chine et l »Italie et le salon des importations sert de porte d »entrée agréable qui permet aux exportateurs d »accéder au marché chinois. Le salon des importations ne se contente pas de promouvoir les marques italiennes, mais offre également une meilleure plate-forme pour les négociations commerciales.

La China International Import Expo est placée sous le thème « New Era, Shared Future » (Une nouvelle ère, un avenir partagé). C »est l »invitation que la Chine envoie aux exportateurs et aux exposants du monde entier. L »évènement se fait un plaisir d »accueillir les entreprises avec leurs produits, technologies et services uniques et de qualité, présentant des avantages compétitifs. Leurs produits, technologies et services pourront tirer parti des avantages de l »économie ouverte et en plein essor de la Chine.

Les organisateurs de la CIIE tiennent à rappeler aux exposants la date limite de dépôt des demandes d »inscription à la deuxième édition de la CIIE. Cette date est fixée au 30 avril et devance de deux mois la date limite de présentation des demandes de l »an dernier. Les personnes et entreprises souhaitant faire partie des exposants sont encouragées à s »inscrire bien avant cette date. Elles peuvent s »inscrire sur le site officiel de la CIIE à l »adresse www.ciie.org.

 

SHANGHAI, 4 février 2019 /PRNewswire/ — Tandis que la plupart des Chinois ont hâte de retourner chez eux, comme chaque année, pour se réunir avec leur famille, quelques-uns voyagent loin de chez eux et font des tournées de promotion-présentation pour la deuxième édition de la China International Import Expo (CIIE) – le Salon international des importations de Chine.

Utilizzando il sito, accetti l'utilizzo dei cookie da parte nostra. maggiori informazioni

Questo sito utilizza i cookie per fornire la migliore esperienza di navigazione possibile. Continuando a utilizzare questo sito senza modificare le impostazioni dei cookie o cliccando su "Accetta" permetti il loro utilizzo.

Chiudi