Association européenne d’hématologie: le fer, une arme à double tranchant pour l’inflammation

Le fer est un élément vital requis pour plusieurs fonctions biologiques, notamment l »apport en oxygène des tissus, qui s »effectue par l »entremise de l »hème, molécule contenant du fer au sein des globules rouges (GR). Le fer joue également un rôle clé dans l »inflammation et les infections : d »une part, le fer est nécessaire au bon fonctionnement du système immunitaire, mais d »autre part, un excès de fer favorise la croissance des microorganismes.

     (Photo: http://mma.prnewswire.com/media/622259/EHA_Logo.jpg )

Les macrophages sont des cellules essentielles du système immunitaire inné qui remplissent deux fonctions importantes : 1) éliminer les vieux GR du sang et stocker le fer dérivé de l »hème ; 2) « manger » et tuer les pathogènes, notamment les bactéries, les virus et les moisissures. Ainsi, les macrophages sont essentiels à la fois pour le métabolisme du fer et la protection contre les infections.

Plusieurs conditions pathologiques sont associées à une accumulation excessive du fer dans les macrophages, notamment l »anémie avec dépendance transfusionnelle, dans laquelle les GR transfusés sont éliminés par les macrophages ; la drépanocytose, et l »anémie traitée par des préparations de fer intraveineuses, dans lesquelles l »hème libre et le fer sont accumulés dans les macrophages, respectivement.

L »objet de notre recherche est d »étudier dans quelle mesure l »accumulation du fer dans ces trois différentes conditions pathologiques entraîne une inflammation des macrophages et la production de molécules inflammatoires, et d »en analyser les conséquences. Nos résultats démontrent que les transfusions réduisent l »inflammation. Cet effet peut prédisposer les patients transfusés à de graves infections, menant ultimement à des insuffisances organiques. À l »inverse, l »hème libre et le fer ont une action inflammatoire sur les macrophages, qui s »aggrave au cours d »infections. Cet effet cause une inflammation chronique et des lésions tissulaires chez les patients atteints de drépanocytose et les patients traités avec du fer.

Nous concluons que les différentes formes d »accumulation du fer dans les macrophages (GR versus hème libre et fer) dans différentes maladies ont des effets opposés sur l »inflammation. Nos données suggèrent que les molécules capables de fixer le fer présentent un bénéfice thérapeutique pour ces maladies par le biais de la modulation de ces processus.

Présentatrice: Dre Francesca Vinchi

Affiliation : Iron Research Laboratory, New York Blood Center, New York, États-Unis

Sujet : LES TRANSFUSIONS CHRONIQUES DE GLOBULES ROUGES NUISENT À LA RÉPONSE IMMUNITAIRE INNÉE AUX SIGNAUX INFECTIEUX EN FORMANT DES MACROPHAGES AYANT UN PHÉNOTYPE FONCTIONNEL ANTIINFLAMMATOIRE

L »abstract S152 sera présenté par Francesca Vinchi le vendredi 15 juin de 16 h 30 à 16 h 45 dans la salle A1.

Embargo

Veuillez noter que notre politique d »embargo s »applique à tous les abstracts sélectionnés dans les conférences de presse. Pour plus d »informations, consultez nos consignes aux médias couvrant le Congrès ici.

Site web: http://www.ehaweb.org

 

STOCKHOLM, June 15, 2018 /PRNewswire/ —

Utilizzando il sito, accetti l'utilizzo dei cookie da parte nostra. maggiori informazioni

Questo sito utilizza i cookie per fornire la migliore esperienza di navigazione possibile. Continuando a utilizzare questo sito senza modificare le impostazioni dei cookie o cliccando su "Accetta" permetti il loro utilizzo.

Chiudi